Sèchement vaincues à Celles-sur-Belle (36-18), les filles d’Ivan Markovski reçoivent ce samedi Bouillargues. Un promu qu’elles avaient battu lors de la première journée de championnat (26-31). Une nouvelle victoire montrerait qu’elles ne sont pas concernées par le maintien et qu’elles continuent leur bonhomme de chemin en D2.

Choc de promus ce samedi soir à la salle Jean Lempereur d’Aulnoye-Aymeries. Il y a quelques mois, le déplacement dans le Gard avait été synonyme de sensation. Le SAHB sur qui personne n’aurait mis un billet était allé glaner son premier succès de la saison. D’entrée, le promu nordiste avait débloqué son compteur de victoires. Depuis, il en a parcouru du chemin au bout duquel on l’a retrouvé sur la troisième marche du podium.

Mais le voyage par Celles-sur-Belle, dans la Nouvelle Aquitaine, est passé par là. Avec une grosse défaite. «  C’est une bonne leçon, indique Ivan Markovski. Nous avons conservé un haut niveau de travail lors des entraînements. Le moral est toujours aussi haut. Nous devons maintenant nous projeter vers une nouvelle victoire.  » Ce samedi soir, le coach macédonien et ses filles retrouveront un adversaire largement à leur portée. Le promu gardois est englué dans les bas-fonds du championnat et n’a toujours pas remporté une victoire en 2018 (défaites contre Saint-Amand à domicile, 20-24 et à La Rochelle 29-26). Pour le SAHB, c’est donc l’occasion d’enfoncer un peu plus le clou et de voir les objectifs s’affiner. Le maintien dans le rétroviseur, à moins d’un cataclysme, il pourrait regarder un peu plus haut. «  Mais chaque match est important pour nous. Je considère Bouillargues comme une bonne équipe. On doit confirmer samedi soir. Si la victoire est là, on pourra dire que l’on a bien travaillé cette semaine  », résume un Ivan Markovski prudent.

Seul pépin du moment, l’état physique des joueuses. Nela Zuzic, qui souffre toujours du dos, devrait être apte. «  C’est notre seule option pour le moment  », glisse le technicien du SAHB. La grosse incertitude concerne Ivana Lovric. La Croate semble touchée à un genou. «  Mais elle veut mordre dans la balle et jouer samedi. On verra… », termine Ivan Markovski qui reconnaît que ses filles ont beaucoup donné jusqu’à aujourd’hui. Une victoire contre Bouillargues serait une belle thérapie.

SAHB (7e, 23 points) – AL Bouillargues (10e, 17 points), ce samedi, à 20 h 30, salle Jean Lempereur. 12e journée. Aller : 26-31.